lundi 12 juin 2017

Mon Cinématographe à Cannes - Un palmarès en demi-teinte


Le jury, présidé par Pedro Almodovar, a rendu son verdict. The Square de Ruben Ostlund remporte la Palme d'Or, à la surprise générale. En effet, le quatrième long métrage du cinéaste, s'il comporte quelques instants vraiment savoureux, traîne terriblement en longueur et finit par répéter lourdement son message un brin trop moralisateur.  

The Square de Ruben Ostlund - Palme d'Or

Promis à la plus haute marche, Robin Campillo doit se contenter du Grand Prix pour 120 battements par minute, vibrante chronique des années sida et des militants d'Act Up qui devrait connaître un fort retentissement lors de sa sortie en salle.

On est beaucoup plus circonspect en revanche devant le prix de la mise en scène décerné à Sofia Coppola pour Les Proies, nouvelle adaptation du roman de Thomas Cullinan, très inférieure à celle de Don Siegel avec Clint Eastwood (voir la vidéo).

Le prix d'interprétation féminine revient à Diane Kruger pour son interprétation très balisée d'une mère vengeresse dans le médiocre In the Fade de Fatih Akin (voir la vidéo). 

Faute d'amour Andreï Zviaguintsev - Prix du Jury

Andreï Zviaguintsev, le brillant réalisateur de Leviathan et Elena, glane le prix du jury pour Faute d'amour, nouvelle radiographie malade de la Russie et démonstration implacable et désespérée (un peu trop) d'un couple à la recherche de leur enfant disparu.

Mais notre coup de coeur est sans conteste You were never really here de Lynne Ramsay (la réalisatrice de We need to talk about Kevin) qui a valu à Joaquin Phoenix un incontestable prix d’interprétation. Au sommet, l'acteur interprète un mercenaire qui traque un réseau de pédophiles. La cinéaste, qui a également raflé un curieux prix du scénario, nous subjugue par sa mise en scène ultra sensitive, nourrie d'un impressionnant travail sur l'image et le son. Une œuvre magistrale à découvrir absolument dans les salles à la rentrée prochaine. 

Antoine Jullien




Palmarès du 70ème Festival de Cannes

Palme d'Or
THE SQUARE de Ruben Ostlund (sortie le 18 octobre)

Grand Prix 
120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo (sortie le 23 août)

Prix de la mise en scène
LES PROIES de Sofia Coppola (sortie le 23 août)

Prix d'interprétation masculine 
JOAQUIN PHOENIX dans YOU WERE NEVER REALLY HERE de Lynne Ramsay

Prix d'interprétation féminine
DIANE KRUGER dans IN THE FADE de Fatih Akin

Prix du Jury 
FAUTE D'AMOUR d'Andreï Zviaguintsev (sortie le 20 septembre)

Prix du Scénario 
YOU WERE NEVER REALLY HERE de Lynne Ramsay
MISE A MORT DU CERF SACRE de Yorgos Lanthimos (sortie le 1er novembre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire